Vigilans
Closeup_of_male_hand_dialing_a_telephone_number_on-540x361

Créé par le Pr Guillaume Vaiva du CHRU de Lille et soutenu par l’Agence Régionale de Santé du Nord-Pas-de-Calais,  VigilanS est un dispositif de soin innovant destiné à la prévention de la récidive suicidaire.

S’appuyant sur les structures de soins existantes dans la région, VigilanS se propose d’en améliorer la coordination et d’aider à tisser un véritable réseau autour des personnes en crise suicidaire.

Le dispositif est constitué d’une cellule de coordination basée au CHRU de Lille et d’une cellule opérationnelle basée au SAMU 59-Centre 15.

La cellule de coordination comprend un ETP de praticien hospitalier, un ETP d’attaché de recherche clinique et un ETP de secrétariat.

La cellule opérationnelle comprend 3,5 ETP (7 VigilanSeurs à mi-temps) de psychologue et d’infirmier spécialisé.

Mais pour découvrir l’équipe au complet, cliquez ici !

28
Centres partenaires
10
Services de pédiatrie
6000
personnes dans la veille
7
VigilanSeurs

Fédérer

Nos partenaires

?????????????????????????????????
chru1
new_logo_samu_59moy_doc-2ca092
fédération
logo cic

Analyser

La problématique suicidaire

Un suicide toutes les heures

En France, selon les chiffres de 2012, on estime qu’il y a environ un mort par suicide toutes les heures et une tentative de suicide toutes les 40 secondes.

A travers le monde, c’est un mort par suicide toutes les 40 secondes…

Suicide cout

Tentatives de suicide : 1 personne / 200

En France en 2010, une personne sur deux cent a fait une tentative de suicide et une sur 25 déclare avoir des idées suicidaires.
suicide france

3 fois plus que les accidents de la route

En France, les décès par suicide sont une véritable préoccupation de santé publique : ils représentent la seconde cause de mortalité chez les 15-24 ans et, dans le Nord pas de Calais, la première cause chez les quadragénaires.
Suicide sexe

Agir

Un dispositif simple

Le dispositif VigilanS se base sur une idée simple : après une tentative de suicide, à la sortie d’une structure de soin (urgence, centre de crise, hôpital), il est important de maintenir le lien…

C’est pourquoi, VigilanS se décline sous la forme d’une procédure en trois phases.

Phase 1

Dispositif 1

Dans cette première phase, les soignants qui se sont occupés du sujet suicidant lui remettent une carte dite “ressource”.

Celle-ci comporte essentiellement un numéro de téléphone vert (Gratuit autant depuis un poste fixe que d’un portable) disponible aux heures ouvrables.

Parallèlement, le médecin traitant et le psychiatre traitant reçoivent un courrier les informant de l’organisation du dispositif et de l’entrée de leur patient dans celui-ci. Ils disposent d’un numéro téléphonique dédié pour répondre à leurs questions.

La disponibilité de l’équipe VigilanS est donc garantie… Le lien est à la disposition du sujet !

Phase 2

Dispositif 2

Dans cette seconde phase, les Vigilanseurs et Vigilanseuses se mettent en contact téléphonique avec les sujets qui ont fait plus d’une tentative de suicide.

Les sujets que l’on ne parvient pas à joindre bénéficient d’un envoi de cartes postales au rythme d’une par mois durant quatre mois.

Les “primosuicidants” ne sont pas appelés lors de cette phase mais ont toujours la possibilité de solliciter le dispositif via le numéro vert inscrit sur la carte ressource.

Phase 3

Dispositif 3

Dans cette dernière phase, tous les sujets participant au dispositif VigilanS sont rappelés pour une évaluation dite de “6 mois”.

Lors de cet appel, les situations cliniques sont évaluées avec soin et la veille est soit reconduite, soit abandonnée car devenue inutile.

Par ailleurs, tous les sujets participant au dispositif sont invités à effectuer une évaluation qualitative de VigilanS.

L'équipe VigilanS

La cellule de coordination

La cellule de coordination

La cellule de coordination, basée au CHRU de Lille, est composée de six membres : le Pr Guillaume Vaiva, le Dr Christophe Debien, le Dr François Ducrocq, Mme Anne-Laure Demarty, M. Stéphane Duhem et Mme Virginie Godec.

Ils sont chargés d’animer le réseau, de superviser les VigilanSeurs et d’organiser le dispositif et son évaluation.

Par ailleurs, ils sont chargés de répondre aux questions de tous les professionnels de santé qui le souhaiteraient.

La cellule opérationnelle

La cellule opérationnelle

La cellule opérationnelle est basée au coeur du Samu59-Centre15 grâce à une collaboration rendue possible par le Dr Patrick Goldstein, responsable du service.

Elle est composée de psychologues et d’infirmiers spécialisés tout spécialement formés à l’écoute et l’intervention téléphonique : Mme Anna Germe, Mme Maria Lalova, Mme Béatrice Blockelet, M. Thibault.

La cellule d'évaluation

Quelle crédibilité aurait un dispositif de soin sans une évaluation rigoureuse et indépendante ?

Ainsi, dès le début de l’expérimentation, le dispositif VigilanS a développé une étroite collaboration avec le Centre de Recherche Clinique de Lille ainsi qu’avec la Fédération de Recherche en Santé Mentale du Nord Pas de Calais.

Le CIC est chargé d’accompagner le dispositif, de veiller à sa rigueur méthodologique et d’analyser ses résultats.

La F2RSM est chargée de procéder aux évaluations qualitatives du dispositif.

LE SUICIDE EST L’AFFAIRE DE TOUS, IL PEUT ÊTRE EVITE