L’activation comportementale :

Lorsqu’on éprouve une tristesse persistante, il peut s’instaurer un cercle vicieux entre le sentiment dépressif, une perte d’intérêt et l’absence de stimulation positive. Concrètement, une personne déprimée aura moins envie de faire des activités ce qui provoquera moins d’occasions de se sentir bien et d’être stimulé, ce qui, en retour, alimentera la tristesse ressentie. Pour contrer ce cercle vicieux, il est donc important d’instaurer des activités plaisantes. C’est ce que l’on nomme l’activation comportementale.

Voici quelques conseils pour l’appliquer :

  • Instaurez progressivement dans votre quotidien des activités plaisantes.
  • Prenez en compte votre état de fatigue pour planifier vos activités. N’hésitez donc pas à commencer par des choses simples.

Exemple : prendre un bain, se promener, s’acheter une pâtisserie.

  • Maintenez vos efforts même si vous n’en éprouvez pas tout de suite les bénéfices. N’oubliez pas que vous essayez de rompre un cercle vicieux pouvant exister depuis un certain temps, il faut donc parfois un peu de temps avant d’en voir les effets positifs.

Vous pourrez augmenter au-fur-et-à-mesure le temps et l’investissement dans vos activités.

Leave a Reply