La planification :

Imaginons une personne qui souhaite faire un voyage. Toutefois, elle n’a établi ni la destination, ni les dates de départ et d’arrivée, ni le budget, ni si elle va partir accompagné-e ou non. Bref, elle n’a rien prévu, ni anticipé et ne compte certainement pas le faire. A votre avis, cette personne va-t-elle réussir à partir en voyage ? Pour quelles raisons ?

Pour atteindre les objectifs que l’on se fixe, petits ou grands, il est souvent nécessaire de planifier les actions intermédiaires à entreprendre. Sans cela, il deviendrait difficile de passer les différentes étapes pour achever notre but. Bien qu’en apparence simple, la planification n’est pas évidente pour tout le monde et il est parfois nécessaire d’avoir un peu d’aide.

Avant tout, il est important de retenir deux choses. La première, et certainement la plus importante, est de se fixer un but concret. « Devenir heureux » est un bon objectif en soi mais il ne vous dit rien sur la façon dont vous pourriez l’atteindre. Qu’est-ce qu’être heureux ? A l’opposé, « faire du sport » est un objectif, certes plus modeste, mais surtout plus concret et de ce fait, plus facilement atteignable (et qui sait ? Ca vous rendra peut-être heureux-se !). La deuxième est de bien décomposer les étapes nécessaires pour achever votre but.

Pour vous aider, vous trouverez donc une feuille à télécharger (?) vous permettant de fixer vos objectifs et les actions à entreprendre pour les réaliser en suivant les étapes ci-dessous :

  1. Objectifs souhaités :

Listez tous les objectifs que vous souhaiteriez atteindre à la forme affirmative (sans négations donc). N’oubliez pas, ceux-ci doivent être concrets, réalistes et atteignables. Pour cela, contextualisez-les en définissant, s’il y a lieu, le moment ou la période, les personnes et les activités concernées. Vous pouvez inscrire n’importe quel objectif ou problème allant de la prise de rendez-vous à un changement de carrière.

  1. Hiérarchiser :

Classez-les par ordre de priorité, de celui que vous souhaiteriez le plus atteindre à celui que vous jugez le moins prioritaire.

  1. Evaluation et conséquences attendues :

Inscrivez les conséquences attendues si vous atteignez votre objectif. A quoi le verrez-vous ? A ce que vous ressentirez, à des indices extérieurs comme par exemple, l’obtention d’un travail ?

De même, il est important d’évaluer votre objectif en cours de réalisation afin de ne pas vous enliser dans une situation délicate. Vous pouvez notamment vous poser les questions suivantes : quels sont les facteurs pouvant me faire réévaluer mon objectif ? A quoi saurai-je que je suis sur la bonne voie ?

  1. Obstacles :

Afin de bien anticiper, réfléchissez aux obstacles possibles à la réalisation de votre objectif. Des difficultés financières, sociales, à prendre rendez-vous, à faire vos papiers, à communiquer, etc. ?

  1. Ressources disponibles :

Listez les ressources dont vous disposez. Par exemple, votre motivation, ce que vous avez déjà fait dans le sens de votre objectif, l’argent disponible, un moyen de transport, etc. Listez également les ressources que vous pourriez solliciter. Conjoint-e, famille, amis ? Professionnels de santé ? Organismes ou structures sociales, etc. ?

  1. Mettre en lien :

Pour chaque obstacle précédemment identifié, associez la ou les ressources nécessaires afin de le surmonter.

  1. Etablir un plan concret :

Enfin, réalisez un plan d’actions concret en hiérarchisant les étapes à entreprendre avec leurs dates d’exécution, la ou les personnes concernées, le lieu, etc. Pensez l’actualiser régulièrement en fonction de vos avancées.

 

Si besoin, n’hésitez pas à solliciter un proche, un professionnel de la santé ou un travailleur social pour vous aider à le réaliser !

Leave a Reply