La psychologie positive :

Il est bien connu que l’être humain a davantage tendance à retenir les événements négatifs que positifs. Cette tendance peut s’expliquer notamment par le fait que nous apprenons plus de nos erreurs que de nos réussites. Toutefois, poussée à l’excès, elle offre une vision de la vie négative et peut engendrer des sentiments négatifs tels que la tristesse, la colère ou la solitude. Afin d’enrayer ce cercle vicieux, il est possible d’assouplir notre manière de voir les choses en effectuant, par exemple, régulièrement des actions positives.

La psychologie positive étudie les forces personnelles d’un individu ainsi que les autres facteurs permettant à une personne de s’épanouir. Dans ce but, elle propose notamment différents exercices très simples à réaliser.

  1. Lettre de remerciements :

Remémorez-vous un acte de gentillesse ou d’aide qu’une personne a fait pour vous. Maintenant, écrivez-le et ajoutez-y les sentiments positifs en lien avec cet acte. Si vous le souhaitez, vous pouvez envoyer la lettre à la ou les personnes concernées.

  1. A votre tour !

Planifiez et réalisez dans la journée trois actes de gentillesse envers d’autres personnes (aider à faire des courses, des papiers, l’accompagner à un rendez-vous, etc). Ensuite, décrivez sur une feuille ce que vous avez réalisé, les conséquences s’il y a lieu et la façon dont vous vous êtes senti pendant et après.

  1. La gratitude :

Détaillez sur une feuille trois événements qui se sont déroulés la semaine précédente et pour lesquels vous vous êtes senti reconnaissant-e.

  1. Améliorer ses relations sociales :

Ecrivez les relations que vous aimeriez entretenir avec une ou plusieurs personnes (conjoint-e, famille, ami-s, collègue-s) et détaillez les étapes que vous pourriez entreprendre afin d’aller dans ce sens.

Leave a Reply